Église romane Notre-Dame de Châtel-Montagne  -  Allier  (03)
  

Suite des seigneurs de Châtel

Votre navigateur Internet 6 ou Internet 7 est obsolète :
il est incapable de reproduire correctement la mise en pages.

Blason des seigneurs de Châtel
Sceau de Guy,
Sire de Château
de Montaigne
14ème siècle

Le sceau de Guy, Sire de "Château de Montaigne" représentant l'Aigle de Gueules Rouge sur fond or, est appendu à une charte de 1374. En 1990, Monsieur le Comte de MONTMORILLON et les membres de sa famille ont autorisé la commune de Chatel Montagne à l'utiliser.
Le blason des Centarbin et des premiers seigneurs de Châtel-Montagne demeurer inconnu.


De son origine jusqu'au XIIIe siècle, la baronnie appartenait à la famille de Châtel-Montagne issue de la famille de Centarben..
En 1315, nous y trouvons Étienne, qui fit avec ses deux fils, Dalmas et Pierre, la campagne d'Auvergne. On note par la suite :
- Guillaume chevalier de Châtel-Montagne (Naissance : vers 1330 - Décès : vers 1410).
- Erard, chevalier de Châtel-Montagne (Naissance : vers 1350 - Décès : 1415). Sans descendance connue?


* Au milieu du XIIIe siècle, époque où la grande église était achevée sous ses aspects actuels, la baronnie de Châtel-Montagne serait passée à Guillaume, seigneur de Montmorillon (Naissance : vers 1260 - Décès : après 1311). (note) Armorial Archéologique et historique du Nivernais :
"Les ouvrages généalogiques donnent pour berceau à cette famille la ville de Montmorillon en Poitou; nous ne savons sur quelles preuves on peut appuyer cette origine. Ce qui est positif, c'est que les Montmorillon possédaient, aux XIII, XIV et XVème siècles, des fiefs considérables dans les montagnes du Bourbonnais, entre autres le château de Montmorillon. dont les ruines, en partie du XIIle siècle, en partie du XV, sont fort imposantes et la baronnie de Châtel-Montagne".

Quelques membres de cette famille Montmorillon auraient porté exclusivement le nom de Châtel-Montagne.
Cette famille semble avoir gardé son fief jusqu'à la fin du XIVe siècle.

* Vers 1365 le fief de Châtel Montagne serait passé en la maison de la Châtre, en Berry.

Puis se seraient succédés, comme titulaire de la baronnie et porteur du titre :
* en 1391, les Raybe, seigneurs de Saint-Gérand-le-Puy,
* en 1427, les de Montaigut-Listenois, seigneurs de Montgilbert,
* les de Rollat en 1468,
* des de La Garde en 1488,
* puis les d'Urfé s'y succéderont,
* en 1502 Pierre d'Urfé, chevalier, seigneur de Saint-Gérand-le-Puy, revendra Châtel-Montagne à Nicolas Popillon, écuyer, seigneur du Riau,
* en 1534, Nicolas Popillon est baron de Riom et du Château de Montagne en Bourbonnais· Les Popillon semblent avoir gardé ce fief durant tout le XVIe siècle,
* en 1644, c'est Edmé de la Châtre, comte de Nancey qui rend aveu de ses terres de Châtel-Montagne. Ce dernier fut tué en 1645 à la bataille de Nordlingen
* sa fille, Louise-Antoinette Thérèse, portera ce fief en mariage (1650 ?) à Louis de Crevant, marquis d'Humières (près de Maringues), maréchal de France et sénéchal du Bourbonnais. Ce dernier mourut en 1694
* sa veuve vendit Châtel (en 1569, "le baron du Château de Montagne" dépend alors de la châtellenie de Billy et de celle de Vichy.)
* Le château de Châtel, en fort mauvais état ne fut plus habité depuis la fin du XVIème siècle.
* En 1715 messire Gilles Brunet d'Evry, conseiller du Roi et intendant des finances devient par lettres patentes du roi Baron de Châtel Montagne, de Montmorillon, premier baron du Bourbonnais, marquis de Lapalisse, Seigneur d'Arfeuilles.

* A la Révolution, les biens de la famille d'Evry furent confisqués et vendus aux enchères comme biens nationaux.



Amicale Chateloise pour l'Eglise Romane - Association Loi de 1901
03250 - Châtel-Montagne  -  A.C.E.R.          Serge Seliverstoff - 2/2015