NOTRE - DAME   de CHÂTEL - MONTAGNE
Eglise romane du 12ème siècle   Allier (03)
  

Les seigneurs de Châtel-Montagne

Votre navigateur Internet 6 ou Internet 7 est obsolète :
il est incapable de reproduire correctement la mise en pages.


Il est très probable que déjà bien avant l'an mil et succédant à un oppidum romain, une garnison défensive sous l'autorité d'un "seigneur", existait dans ce prolongement nord-est du comté d'Auvergne, contre les envahisseurs de l'est. Dès le 11ème siècle Châtel-Montagne a été le siège d'une importante baronnie. * * * La famille de Châtel-Montagne est issue, de la famille de Centarben ( note) La transcription des nom est très variable :
- Centarben ou Centarbin,
- Helrald, Helrold, Herald ou Heldrad,
et de même :
- Adélaïde, Alix ou Aèis,
- Dalmas, Dalmasse,ou Dalmace.
fondée vers 910 par Robert de Centarben, originaire de Saint-Albin en Saône-et-Loire.
 ( note) La famille de Centarben détenait, outre Châtel-Montagne, les fiefs de Châtelperron et de Châtel-en-Boucé puis Randan et Saligny.

Extrait de la généalogie des Centarbin

* Robert de Centarben né vers 910.
/.../
*Guillaume 1er de Centarbin, seigneur de Châtelperron, né vers l'an 1000, épouse inconnue. Un fils, qui suit :
   * Hugues de Centarbin, seigneur de Châtelperron et de Châtelmontagne, né entre 1020 et 1035 ? ) ép. "Étiennette". Un fils, qui suit :
       *Regnier de Centarbin, seigneur de Châtelperron et de Châtelmontagne, né vers 1050, décès vers 1110, épouse inconnue. Un fils, qui suit :
          *Helrold (ou Herald, Helrald, Heldrad), seigneur de Châtel-Montagne, né vers 1080.


L'un des seigneurs de Châtel-Montagne, dont on ignore le nom  ( note)Quelques rares personnes écrivent que l'époux d'Adélaïde se nommerait Dalmas, mais sans apporter de précision sur ses origines ou ses parents.
s'est marié à Adélaïde de la Maison de Semur, l'une des sœur de l'abbé de Cluny, celui qui deviendra saint Hugues. ( note) La Maison de Semur est originaire de Semur-en-Brionnais, distant de 13 kilomètres de Saint-Albin, dont étaient originaires les Centarben. On ignore s'il existait des liens de vassalité entre les deux familles. * * * La Maison de Semur est issue de la famille de Vergy, ( note) Famille très puissante car l'un de ses membres, Gérard de Vergy (+841), comte d'Auvergne serait par ses fils à l'origine de trois grandes maisons de Bourgogne :
1 - les barons de Semur
2 - les seigneurs de Vergy
3 - la maison des comtes de Chalon.)

et peut être de cinq selon certains historiens :
4 - le royaume de Bourgogne-Provence
5 - le premier duché de Bourgogne.
de la première maison des comtes de Châlon.
Pendant la période de construction de l'église de Châtel-Montagne, la famille de Semur donnera trois grands abbé de Cluny : Hugues ou Saint-Hugues (+1109) frère d'Adelaïde de Châtel-Montagne, son petit fils Hugues II de Semur et le neveu de ce dernier, Pierre "Le Vénérable" (1092-1156). La famille de Semur donnera également plusieurs moines et religieuses clunisiens (religieuses entrant au couvent de Marcigny fondé par saint Hugues).

Extrait de la généalogie de la Maison de Semur

* Guillaume Le Lion, comte d'Auvergne (mort en 846), baron de Semur-en-Brionnais fils de Gérard de Vergy en serait la souche.
/.../
* Geoffroy II (955 à 990) baron de Semur ép. v.979 Mathilde de Chalons, dame de Donzy. Au moins un fils, qui suit :
   * Dalmas 1er (né vers. 985) baron de Semur ép. v.1013 Aremburge de Vergy (° v.990). 9 enfants, dont :
       * Adélaïde, dame de Châtel-Montagne née en 1014,veuve de Dalmas de Châtel-Montagne, ( note) «Extrait du cartulaire de Marcigny, art. 1er».(traduction)Charte d’Adelaide de Chastel. Au nom de Dieu, je Adelaide autrefois espouze de Dalmasse du Chastel/..., bénédictine à Marcigny (1066). Au moins un fils, qui suit :
          * Pierre du Châtel, donnant la suite des seigneurs de Châtel-Montagne.


     Une mauvaise traduction tardive est arrivée jusqu'à nous de L'ACTE DE DONATION,  (voir)donation faite en 1080 ou 1082, de l'église de Châtel-Montagne au monastère de Cluny par "le seigneur Dalmasse, fils de Dalmasse et de Sigelgonde, et son épouse Étiennette".

Cette donation fut confirmée par le pape Urbain II en 1095. Mais les noms figurant dans l'acte de donation ne correspondent pas aux données généalogiques rencontrées. De plus il n'existe pas de concordance apparente entre la généalogie des Centarben et celle de la Maison de Semur.   ( note)Il peut exister des erreurs ou des enjolivures de copiste, peut-être volontaires afin d'accentuer la filiation à partir de la famille de Semur, plutôt que de celle des Centarben ?
Des personnes peuvent porter plusieurs prénoms, l'un prénom d'origine gallo-romaine, l'autre d'origine franque ? Le gendre de Dalmace est-il désigné comme "fils de Dalmace ?
* * *

Imaginons !

En se basant uniquement sur les dates, on pourrait imaginer la reconstitution suivante tentant de réconcilier les deux généalogies :

* Guillaume ou Dalmace de Centarbin et/ou de Chatelperron né vers l'an 1000,  ( note)Généalogie.net : généalogie de la famille de Carné, mais les sources restent inconnues.

Par ailleurs, le gendre est parfois dénommé ou considéré comme un fils.
et son épouse Adélaide, née en 1014, fille de Dalmas 1er, devenue ainsi "dame de Chatel-Montagne", ont eu un fils,
  * Hugues de Centarbin, seigneur de Châtelperron et de Châtel, né entre 1020 et 1035 ?  ( note)Discordance avec la "généalogie de la Maison de Semur". Mais Pierre pourrait être décédé et Hugues être un deuxième fils ? Ou bien une seule personne avec deux prénoms : Pierre d'origine latine et Hugues d'origine germanique ? épouse : "Étiennette" ( note)devenue donc nièce par alliance de
l'abbé de Cluny, futur saint-Hugues.
. Un fils, qui suit :
       * Regnier de Centarbin, seigneur de Châtelperron, et de Châtelmontagne, né vers 1050, décédé vers 1110, épouse inconnue. Un fils, qui suit :
             * Herold, seigneur de Châtel-Montagne, né vers 1080 :
la donation aurait pu être faite par Hugues et Étiennette à l'occasion de la naissance d'Herold, leur petit-fils...

 . 

xxxLa lignée d'origine des Châtel-Montagne s'éteindra vers 1415, au décès d'Erard, chevalier de Châtel-Montagne. ( note)Tiré de la généalogie de la famille de Rigal



Sources principales utilisées : "Première maison de Semur en Brionnais" (Internet) et "Généalogie de Carné" (Internet).

 
Amicale Chateloise pour l'Eglise Romane - Association Loi de 1901
03250 - Châtel-Montagne  -  A.C.E.R.          Serge Seliverstoff - 2/2015