Église romane Notre-Dame de Châtel-Montagne  -  Allier  (03)
  
  
  

Résumé des travaux mentionnés au devis

et réellement exécutés.

Votre navigateur Internet 6 ou Internet 7 est obsolète :
il est incapable de reproduire correctement la mise en pages.

Sur l'ensemble de l'édifice, le sol fut abaissé, à l'intérieur de 25 cm., à l'extérieur de 1 à 2 m.. Pour ce faire, la commune dut déplacer le cimetière qui se trouvait autour de l'église. Un pavage fut établi à l'extérieur, et le dallage intérieur réparé. Tous les murs furent débadigeonnés, toutes les toitures refaites.
Diverses incrustations eurent lieu dans les archivoltes des fenêtres et les parements des murs.
Des corniches et des modillons de la nef ainsi que du choeur furent partiellement refaits.

Chœur: La chapelle nord-est du déambulatoire fut restituée sur le modèle de ses deux voisines, en remplacement de la chapelle rectangulaire élevée vers 1835.
A l'intérieur de l'église, les six chapiteaux des colonnes de l'abside «entièrement mutilés» furent refaits, et «divers chapiteaux et plusieurs bases» restaurés.
A l'extérieur, furent construits les pignons entre la travée droite du chœur et l'abside, et entre le déambulatoire et les collatéraux du choeur, et dix « corbeaux » remplacés.

Transept: Les quatre piles de la croisée, qui avaient été mutilées, furent complétées par incrustation, les faces nord et sud du transept furent entièrement reconstruites, ainsi qu'une partie du haut des murs des autres faces. Une tourelle d'escalier fut ajoutée au nord, et une nouvelle sacristie au sud.

Clocher :Douze bases et chapiteaux de la tour furent refaits, ainsi que trente claveaux des arcs.

Nef et collatéraux: La chapelle ouvrant dans la quatrième travée nord fut rasée, et le mur du collatéral restitué à son emplacement. Les parements des travées voisines furent fortement repris, ainsi que les sommets des contreforts du bas-côté sud.

Massif occidental: Les glacis des contreforts, les sommets des pignons et demi-pignons furent reconstruits, et diverses incrustations effectuées dans les murs et les archivoltes.
Une voûte de la tribune fut partiellement refaite.
Le grand escalier d'accès à l'église fut repris.

Des travaux exécutés en supplément au devis, seule est mentionnée dans les archives la restauration de l'escalier d'accès à la tribune.
Il faut sans doute y ajouter, une seconde voûte du massif occidental, une reprise des supports engagés sous les arcs mettant en communication les trois tribunes, huit chapiteaux de la nef, et la presque totalité des corniches et modillons du chevet.

vers 1877 : les quatre autels et les fonts baptismaux furent faits aux dépens de la fabrique.

L'édifice, ainsi remis en état, ne demanda plus que des travaux d'entretien :
- restauration des couvertures (1888, 1937, 1940),
- rejointoiements (1903, 1927, 1943, 1954),
- réfection du pavage extérieur (1927).
A l'exception de la «reprise d'une pile portant le clocher, côté gauche du chœur» en 1908. ( seuls travaux touchant au gros œuvre)

Amicale Chateloise pour l'Eglise Romane - Association Loi de 1901
03250 - Châtel-Montagne  -  A.C.E.R.          Serge Seliverstoff - 2/2015